La toupie modernisée

La bonne vieille toupie fait encore tourner la tête de nos gamins, en version Manga, banzaï !

Les générations passent et les jeux ne cessent d’être réinventés et modernisés ! C’est le cas de la toupie, un jeu vieux comme le monde, venu de Chine, qui s’est offert un sérieux lifting au Japon avec la série BeyBlade, où il s’est vendu plus de 50 millions de toupies Metal Fusion et 10 millions d’autres produits dérivés.
En France, plus de 580 000 toupies ont été vendues à ce jour, il s’agit de la 1ère licence désirée par les enfants, ce fut même le 2e cadeau le plus demandé à Noël 2010 (au moins ce n’était pas ruineux). De quoi faire tourner la tête des fabricants !

jeux de récréation

La toupie Metal Fusion Beyblade

À l’origine, un Manga
Le genre Manga est né au XVIIIème siècle au Japon, mais a connu ses heures de gloire dans la presse japonaise des années 1950-1960, pour être reconnu aujourd’hui comme genre littéraire ouvert aux enfants comme aux adultes. Tendance, le Manga est partout, au cinéma, dans le design et jusque dans la mode, il est devenu un style de vie. Et les Français sont, après le Japon, les plus grands consommateurs de Mangas, depuis les années 70. Souvenez-vous les Quadras des dessins animés qui passaient à la télé : Goldorak, Candy, Albator, et Capitaine Flam, et plus tard, DragonBall Z et Pokemon… Nos enfants y ont pris goût, leur bande dessinée à eux s’appelle « BeyBlade ».

Kesako Beyblade ?
L’histoire se déroule au Japon, dans un futur très proche, où un sport mondial, le Beyblade, fait fureur, bien qu’il daterait de temps très anciens. Dans ce sport, les participants s’affrontent dans un Stadium avec des toupies très perfectionnées, le but étant d’éjecter la toupie adverse hors du Stadium ou de la faire s’arrêter. Chaque toupie est conçue par un personnage, et est donc unique. Tous s’affrontent en équipe et usent de tous les pouvoirs dans ce jeu d’hyper-vitesse !
Gingka, notre héros, et son groupe d’amis fidèles se mesurent à un dangereux groupe appelé la Nébuleuse Noire qui a pour but de conquérir le monde et d’y répandre le mal. Ginka est la seule personne assez forte pour les en empêcher, il lutte alors pour défendre le monde et l’honneur du Beyblade.

dessins animés

Les aventures de Gingka et ses amis

Sur les écrans
Nos enfants sont scotchés à l’écran devant la nouvelle série Beyblade Metal Fusion diffusée quotidiennement sur la chaîne Gulli depuis septembre 2010, dans la case « Gulli Good » à 17h50. C’est un vrai succès pour la chaîne, il s’agit de leur première émission pour les 4-10 ans.
Ils retrouveront leurs aventures tourbillonnantes dans les DVD 3, 4, 5 et 6 qui sortent ce mois de février : Gingka doit se battre contre Ryuga et Ray se voit obligé de dévoiler son mystérieux passé à ses coéquipiers… Par ailleurs, la finale du championnat asiatique de Beyblade bat son plein et Max découvre que sa mère travaille pour la ligue de Beyblade et plus particulièrement pour l’équipe des « All Starz »….

À chaque génération, sa toupie, il faut bien que jeunesse se passe ! Bon et puis, il y a d’autres jeux de récréation qui les captivent…

14,99 € le DVD Beyblade, Zylo. En vente dans les grands magasins.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire