52 % blog mortuaire

avatar

le 8 novembre 2011

le chiffre


Nos morts… vivant sur la toile.

Novembre cumule bien des tristesses : l’heure d’hiver qui nous plonge dans la nuit, du coup un certain blues saisonnier, la fête des morts qui du coup ravive nos blessures. On aimerait bien aller mettre des fleurs sur les tombes de nos chers défunts, ces fameux chrysanthèmes qui ont le bon goût d’être vifs et colorés et donc d’illuminer nos tombes. defuntsMais voilà on n’habite pas forcément à côté du cimetière quand ce n’est pas à l’autre bout du monde, où le défunt a choisi l’incinération, pas facile d’aller se recueillir, ça manque…
Or 1 Français sur 3 ne visite jamais ou quasiment jamais un cimetière durant l’année (selon le Baromètre CSNAF Crédoc Juin 2009) et 52 % des Internautes ont peur d’oublier les souvenirs de leurs disparus. Maintenant 72 % des internautes pensent qu’il n’est PAS morbide de commémorer la mémoire d’un disparu sur Internet. Justement parlons-en…
À l’heure d’Internet et des réseaux sociaux, il est désormais un « Paradis Blanc » pour nos chers morts qu’ils restent encore un peu vivant… le temps qu’on se fasse à l’idée qu’on ne les reverra plus autour d’un verre en sortant du boulot, à la communion du filleul, à Noël, aux grandes vacances…
> Lire l’article Message à nos défunts, le paradis à portée de clic

Source : Étude Paradis Blanc Nov. 2010 auprès de 432 internautes.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire