Primordiaux les abdominaux

avatar

le 17 mai 2010

Je m’active


© D.R.

Les dessous de la forme pour un maximum de bien-être au quotidien.

Tout de suite on pense aux tablettes de chocolat, d’accord un mec qui en a on ne dit pas non, mais avant d’en arriver là (au côté esthétique de la chose), le travail des abdominaux est essentiel car gage d’une bonne santé, et pas besoin d’arborer des tablettes pour que ça fasse du bien.

Pourquoi avoir des abdos ?
Les abdominaux sont nécessaires à notre bien-être et confort de vie, car ils améliorent la digestion en régulant la pression de la masse viscérale et celle de la respiration, la tonicité de la silhouette assurant d’une bonne posture en protégeant notre corps des contraintes mécaniques que nous subissons. Non seulement ils « tiennent » le dos, mais évitent en plus l’abominable ventre rond. En effet, ils gèrent les 4 parties du corps qui composent le tronc : le bassin, la cage thoracique, la colonne dorsale et la colonne lombaire. C’est ce que nous explique dans le détail et concrètement Laurent Lopez, ostéopathe et kinésithérapeute du sport, qui a notamment travaillé avec des athlètes de haut niveau dont les joueurs de l’équipe de rugby du Biarritz Olympique Pays Basque dans « Objectif Abdominaux ».

C’est quoi les abdos ?
Avec ce guide pratique tout en images, c’est mon anatomie que je mets à jours avec Laurent. Je comprends quel muscle exact travaille pour me faire ces fameux abdominaux, en particulier le muscle « transverse » (le drapé) qui prend ses insertions sur les vertèbres lombaires, donc bien en arrière de la sangle abdominale et fait le tour du ventre pour retourner s’insérer sur les mêmes vertèbres, maintenant ainsi bien le dos.
Le muscle « le grand droit » (les deux tubes) s’insère sur le thorax et descend en ligne droite pour s’insérer sur le bassin (et donner les fameuses tablettes de chocolat). Il assure la flexion du tronc vers l’avant dans la position allongée sur le dos.
Pour faire tourner le tronc, on fait appel aux muscles obliques (sur les côtés) au nombre de 4, 2 obliques externes et 2 obliques internes

Les abdominaux, on commence à les faire travailler en faisant les bons gestes dans la vie quotidienne, insiste Laurent Lopez, ostéopathe et kinésithérapeute du sport.

qui s’insèrent sur la pointe du sternum et sur le bas de la cage thoracique.
Travailler le transverse et l’oblique tend la zone du ventre et pour s’assurer d’un ventre plat, il faut stimuler tout particulièrement le muscle transverse.

Quels exercices ?
Faire des ronds ou des ciseaux avec les jambes n’apporte absolument rien, affirme Laurent, il faut commencer à faire les bons gestes dans la vie quotidienne pour prévenir le mal de dos et mettre à profit chaque attitude (debout, assise au bureau, se baisser…). Il faut ensuite apprendre à respirer, basique pour tonifier la sangle abdominale, et y associer le travail du transverse, puis stimuler également le muscle oblique interne. Après il reste à choisir son programme en fonction de l’objectif : Entretien et c’est un minimum pour se sentir bien, Performance pour pratiquer une activité sportive régulière ou Esthétique pour arborer the tablettes de chocolat, the ventre plat, bref un corps tonique et bien dessiné.

Cerise sur… les tablettes
Laurent termine en donnant des conseils de nutrition pour atteindre chaque objectif, et surtout faire fondre la graisse superficielle, et la profonde. Un programme alimentaire équilibré à mener sur quatre semaines, et à conserver ! Avec une liste d’aliments à acheter et des menus types. Euh pour les tablettes… faut peut être éviter le chocolat !

« Objectif Abdominaux », 21,50 €, Éditions Amphora : www.ed-amphora.fr
En librairie.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire