Minceur en mode sport

avatar

le 21 mars 2010

Je m’active


© D.R.

Une correction durable de la silhouette avec la méthode Hypoxi. Rapide, saine et efficace.

C’est bien beau de faire des régimes, mais perdre du poids sans se bouger, ça ne tient pas dans le temps : « la nature a horreur du vide ». En gros (pour ne pas faire d’humour) quand on perd du gras faut le remplacer par du muscle. Mais que les irréductibles du sport se rassurent, se bouger ne signifie pas se défoncer. Rien ne vaut une activité pratiquée en douceur et sans douleur, régulièrement, voire appuyée par un coach c’est plus motivant. Ce qu’il faut avant tout c’est bouger, pour activer la circulation sanguine, prépondérante dans l’amincissement.

J’ai découvert la toute nouvelle méthode Hypoxi
Rendez-vous pris chez Must Institute, pas la salle de sport standard, plutôt un appartement haussmannien avec lustre à pampilles argentées et parquet laqué noir, ni la foule transpirante, plutôt accueil personnalisé pas plus de 3 personnes à la fois, et salle de bain privée, vestiaires design et surtout ici et là des machines encore jamais vues. Je me dis, va pour le sport vu sous cet angle. Aymeric, l’un des fondateur du centre m’explique la méthode Hypoxi basée sur un principe médical : la marche rapide est plus efficace que la course pour brûler les graisses. Chaque séance de 50 minutes s’effectue en deux temps, l’une passive de 20 minutes, l’autre active de 30 minutes. Allez on y va.

Je viens pour mincir, action !
Je commence par enfiler une combinaison (genre cosmonaute) truffée de 400 alvéoles (genre ventouses) qui exercent alternativement sur la peau une basse pression permettant une meilleure oxygénation des tissus et stimule ainsi le métabolisme, et une haute pression qui élimine les toxines indésirables et améliore la circulation lymphatique. C’est indolore et comme je suis allongée, j’en profite pour lâcher prise et décompresser.

« Un parcours certes sportif mais pas intense, j’arrive à lire en même temps que je pédale. »

Puis je saute dans une autre petite combinaison également alvéolées au niveau de la zone ventre et hanches et m’engouffre dans la cabine de vacuthérapie qui se referme sur le bas de mon corps laissant mon buste à l’air. Je glisse mes pieds dans les straps des pédales et c’est parti pour 30 minutes de pédalage, lentement mais sûrement (je règle moi-même la force) afin de stimuler la circulation sanguine pour éliminer les graisses et toxines des tissus et au passage obtenir des jambes sveltes et des fesses fermes, une taille amincie et tonifiée. Ce qu’il y a de bien c’est que je ne suis pas essoufflée comme à la course et ne subis pas d’ondes de choc, et puis je peux lire, écouter de la musique… En répétant l’effort de façon rapprochée sur 5 à 12 semaines je perds une taille si ce n’est deux, à moi de jouer le jeu à fond et fini les sucreries et cocktails.

25€ la séance d’essai, 730€ les 12 séances de 50 minutes, Must Institute.
Must Marceau : 29 avenue Pierre Ier de Serbie, Paris 8e. Tél. : 01 47 20 18 92.
Must Montparnasse : 14, rue Littré, Paris 6e. Tél. : 09 53 73 59 21.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire