3 exercices à la plage

avatar

le 5 août 2010

Je m’active


© Joyce Benoist

L’été à la mer comme en piscine, je me bouge les fesses, le moment de reprendre une activité physique.

Sous le soleil exactement, voici 3 mouvements à faire tranquillement et sereinement tandis que ça bronze. Mais gare au soleil qui tape, alors crème solaire bio et lunettes solaires polarisantes et galbées c’est plus branché, sont de rigueur les copines… pour rayonner ensuite !

Exercice sur le sable
La force d’inertie du sable, sec comme mouillé, venant augmenter la résistance aux exercices, est idéale pour m’aider à affiner les cuisses et les hanches.
• Debout mains sur les hanches, les abdominaux contractés pour stabiliser le torse et conserver le dos droit, je tortille mes pieds pour les enfoncer dans le sable jusqu’à la cheville. Puis, je fléchi légèrement ma jambe d’appui, les genoux souples et tout en expirant je repousse le sable sur le côté en écartant le pied droit. J’inspire et ramène ma jambe.
• Idem avec la jambe gauche. J’effectue trois série de 8 mouvements bien amples de chaque côté.
• Pour varier, je décris des arcs de cercle avec la jambe.
Mon conseil. Plus j’enfonce le pied de travail dans le sable, plus je déplace de quantité de sable, et plus j’intensifie mes efforts.

Exercice dans les vagues
Amusantes, les vagues constituent un excellent exercice pour muscler le buste et les bras. Réservé aux bons nageurs et pas mous du genou. L’alternance constante de contractions et d’étirements, conjuguée aux jets violents et à la température plus ou moins froide de l’eau en font un exercice très fatiguant.
• Debout dos aux vagues, face au rivage, de l’eau au moins jusqu’aux côtes entre deux vagues, j’enfonce les talons dans le sable pour bien m’ancrer et au moment où la vague me frappe, j’étire la colonne vertébrale tout en contractant mes abdominaux. En même temps, j’écarte les bras en pliant et dépliant les coudes pour tonifier les biceps et les triceps au contact des flots. C’est très euphorisant, mais gare à ne pas me laisser emporter par le flux et le reflux !
• Debout face aux vagues, même topo, sauf que là je vois arriver les vagues et peux me préparer à l’impact. Les talons calés dans le sable, je tends les bras de chaque côté et les ramène devant moi au moment où la vague frappe en pliant et dépliant les coudes pour faire travailler les biceps, triceps, pectoraux et deltoïdes au contact des remous de l’eau.
Mon conseil. Je veille à ne pas aller au-delà de mes possibilités, j’écoute mon corps et sors de l’eau au moindre signe de fatigue.

Exercice en piscine
Fini de paresser sur la frite, je l’utilise pour me muscler. Assise dessus, telle une balançoire, les bras écartés elle me permet de tonifier les abdominaux. Déplacée d’avant en arrière ou poussée du haut vers le bas, elle permet d’exploiter la résistance de l’eau et donc de renforcer ma musculature.
• Version marche sportive. Debout, le buste bien droit, immergé jusqu’aux épaules, la frite m’entourant par derrière les bras tendus, j’effectue de grandes enjambées en tenant une jambe vers l’avant l’autre derrière, genre grand écart et je fais ainsi 8 longueurs de bassin à fond de train jusqu’à être capable de marcher 20 minutes non stop.
• En mode pédalage. Puis la frite toujours passée derrière moi, je prends appui dessus bras tendus, les coudes souples, les épaules vers le bas arrière et la tête bien dans l’axe de la colonne vertébrale. Je commence à pédaler en pensant à tirer la frite avec moi en avançant. Allez, je fais 8 longueurs de bassin et si je suis cap’, je tiens ainsi 20 minutes. Ah ça rigole plus !
Mon conseil. Je pense à inspirer/expirer à fond pour éviter le point de côté, et je contracte bien mes abdominaux. Pour m’aider à rester droite, je peux travailler avec une ceinture de flottaison.

Ah je me sens bien !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire