Linge de table basque

avatar

le 27 février 2010

Je me nourris bien


© D.R.

Une table aux couleurs du printemps et de l’âme basque.

L’histoire du linge basque est intimement liée à la région et à sa culture. Né du lin que cultivaient les paysans basques, le linge basque trouve son origine dans la mante à bœufs (Saïal), une toile de lin dont on couvrait les bêtes pour les protéger des effets du soleil. Elle est aussi le reflet du pays, ses sept rayures évoquant les sept provinces basques. Le linge basque est réputé pour sa résistance, solidité, élégance, il défie le temps (c’est ben vrai, j’ai encore la nappe basque tricolore de ma grand-mère !) mais je dois avouer que je préfère les nouvelles couleurs très printanières et rayures contemporaines de la maison Jean Vier ! Sans compter que maintenant les nappes de coton bien épais sont traitées anti-tâches (celles de ma grand-mère est criblée de tâches indélébiles !). J’adore aussi les torchons qui n’en portent que le nom tant ils sont beaux que j’utiliserais bien en set et offre volontiers aux copines en guise de bouquet de fleurs.

Toute la culture basque
De passage au Pays Basque, s’arrêter à l’Écomusée Basque de St Jean de Luz, lieu de convergences de tout ce qui touche aux traditions de la région à commencer par le charme des tissages de lin et du linge basque, les décors, ainsi que toutes les spécialités gastronomiques, les chants, le jeu de pelote et ses frontons.

Écomusée : Tél. : 05 59 51 06 06.
Nappe à partir de 113 €, serviette 9,90 €, torchon 12,60€, Jean Vier. Tél. : 05 59 54 56 70.
Boutique Jean-Vier : 43 rue Boissy d’Anglas, Paris 8e.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire