Le fauteuil araignée

Pourquoi faire compliquer quand la Nature a tout inventé. Thomas de Lussac ne s’y est pas trompé.

La nature est la source de créativité du designer Thomas de Lussac, pas du style néo-bab, plutôt avec une vision futuriste, comme l’a enseigné Léonard de Vinci : « Va prendre tes leçons dans la nature, c’est là qu’est notre futur. » Le biomimétisme est depuis toujours source d’inspiration pour les sciences, les grandes inventions, comme l’architecture et le design, permettant de trouver des solutions en reproduisant naturellement ou artificiellement les propriétés essentielles d’un ou plusieurs systèmes biologiques, l’objectif final étant l’amélioration de notre avancée technologique.
Bon plus basiquement, là je viens vous parler de repos, voire de sieste en le fauteuil Spider qui mine de rien a suivit la voie du biomimétisme et de l’éco-conception aussi.
L’assise heptagonale est composée d’un cadre en inox brossé et d’un tissage élastomère (donc élastiqué) reprenant la trame de la toile d’araignée. En son centre, un patch en cuir surpiqué façon sellier pour poser mon humble popotin, le tissage épousant mes formes … grand confort. Et comme toute toile d’araignée, qui s’y frotte s’y prend au piège et n’en déloge plus. Allez sieste !
Si j’suis au bureau, je me contente d’une sieste flash et je dois avouer que dans les bras de Spiderman ça change de Morphée ! Sinon va pour la bonne grosse sieste, tout un art le lâcher prise !

Plus de détails sur le site du designer : www.thomas-de-lussac.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire