La néo babouche

Révolution dans le vestiaire masculin. Chic alors !

J’appelle cela babouche car ça en a le look, mais il s’agit de Tabuba, la nouvelle chaussure ouverte à l’élégance décontractée et la démarche graphique inattendue pour une chaussure homme.
Créées par Antoine Bonnel, artiste peintre, réalisées en cuir sérigraphié de motifs traditionnels, baroque, urbain ou tribal et conçue dans la plus pure tradition au Maroc, traité sans odeur, la Tabula est une joyeuse alternative à la chaussure de ville, laissant le pied respirer, dès les beaux jours revenus et fera en attendant d’élégantes chaussures d’intérieur.

Du 41 au 45, de 195 € à 250 €, Tabuba. Tél. : 01 44 31 53 15. Dores et déjà au Printemps de l’Homme à Paris et Printemps de Lille, chez Madélios à Paris et Corso Como en Italie.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar Joyce Benoist
    Lundi 22 février 2010 à 9:10

    Une jolie babouche, une paire de collants et roule ma poule…
    Non mais j’aime bien, je me demande juste ce que ça donne en 47 fillette?La fête des pères sera bientôt là , je ne voudrais pas faire d’erreur JB

  2. avatar Stéphane
    Mardi 23 février 2010 à 8:32

    Ah, ça c’est beau. Les dessisns sont supers. Ca change de la charentaise.

Laissez un commentaire