Le dire en peinture

avatar

le 6 octobre 2010

Je chéris mes enfants


© D.R.

Un atelier où l’enfant dit tout beau, très haut et en couleurs ce qu’il a sur le cœur, sans crainte du jugement dernier.

Cela fait maintenant 2 ans et demi que j’ai découvert L’Atelier de Charenton, cette école nouvelle de peinture, « le geste de peindre », qui prône l’activité artistique comme facteur de développement personnel, atelier créé et dirigée de mains de maître et de cœur de maman par Sandrine Sananès, praticienne d’éducation créatrice. Et il y en a d’autres d’ateliers enseignant le Geste de peindre, où les enfants peuvent s’éclater en peinture, en Ile-de–France comme du côté de La Rochelle et de Nantes.

Une méthode pour bien « être »
La méthode d’éducation à la vie du Geste de Peindre vient en complément, que dis-je en soulagement, des valeurs ordinaires de notre société qui ne parle que de compétitivité et de performance. Dans ces ateliers, chacun va à son rythme, en douceur, naturellement. L’enfant apprend à se détacher du regard des autres, expérimente son autonomie, prend confiance, apprend à partager et s’épanouir au contact des autres, à dépasser ses limites et persévérer, à canaliser son énergie et à se concentrer. Il y oublie l’esprit de compétition et la peur de l’échec.

Que ce soit dans l’atelier de Sandrine situé à Charenton (limitrophe Paris 12e) comme dans l’Atelier de la Cabanne d’Anne-Laure Pabiot à Romegoux en Charente-Maritime, l’espace vaste et lumineux est propice à la créativité. Les enfants dès l’âge de 3 ans, tout comme les adolescents et adultes par petits groupes (car ici tout le monde se mélange) pendant 1h30, laissent jaillir, débout devant le mur paré d’une immense feuille de papier, des formes et des couleurs en XXL, dans un cadre qui se veut protecteur et rassurant. Pour l’enfant c’est le meilleur moyen de former sa personnalité : dans un univers protégé, en petit groupe avec toujours un adulte bienveillant pour l’encourager et le

« L’idée est de s’exprimer librement,
sans thème imposé ni modèle
encore moins de jugement de valeur. »

motiver. En effet, Sandrine comme Anne-Laure sont omniprésentes accompagnant chacun, en douceur, dans son geste de peindre. « La feuille devient un espace où tout est possible et le jeu de peindre met chacun en situation de réussite » souligne Sandrine Sananès « L’idée est de s’exprimer librement, sans thème imposé ni modèle encore moins de jugement de valeur, simplement encadrés, accompagnés » insiste Anne-Laure, l’objectif ultime étant d’apprendre à être, que chacun révèle ses aspirations et sa personnalité. Et puis, dans ces ateliers les enfants travaillent avec une lumière blanche et saine, équipés de peintures à base de produits naturels et les pinceaux sont en petits gris purs. Que du bonheur !

Un atelier hebdomadaire et pour les vacances
L’Atelier de Charenton comme L’Atelier de la Cabanne est le rendez-vous hebdomadaire des petits créatifs en herbe, en semaine après l’école comme le mercredi et le samedi, ainsi que pour les petites vacances scolaires. Une activité vibrante de couleurs et d’émotions de 1h30 des plus épanouissantes pour les enfants dès l’âge de 3 ans et jusqu’à 103 ans, pour les ados en mal d’expression et les adultes en quête de détente. Tout ce petit monde peut se retrouver joyeusement mélangé en petit groupe de 5 à 9 personnes, face au mur blanc et aux 54 pinceaux soyeux alignés n’attendant que d’être trempés dans les 18 couleurs, prêts à révéler aspirations et personnalités…

Atelier Manga
Passionnée de dessin mais également par le Japon Anne-Laure Pabiot de l’Atelier La Cabanne anime également un atelier Manga pour les jeunes à partir de 15 ans passionnés par les mangas bien sûr, mais aussi par l’animation, la civilisation et la langue japonaise, désireux d’apprendre à réaliser leurs propres histoires, avec leurs personnages, et dans leur propre style selon leur âge : shonen pour les jeunes garçons, shôjo pour les jeunes filles, seinen pour les hommes et josei pour les femmes…

Isabelle Filliozat, marraine de l’Atelier de Charenton
Passionnée d’éducation, la psychologue Isabelle Filliozat soutient « Le geste de peindre » qui laisse l’enfant acteur de sa vie. En effet, pour elle l’idée importante est de ne pas juger, le jugement est toxique, même positif, car en le valorisant on met l’enfant en tension, on l’oblige à être toujours au top.
« Je pense que dans l’éducation il faut éradiquer tout jugement, ne pas faire de commentaire, mais être présent, accompagner l’enfant dans son cheminement et en même temps être dans l’acceptation de ce qu’il est et de ce qu’il fait, qu’il exprime qui il est, qu’il « soit » afin de sortir de la « honte » corolaire de la « fierté ». La honte est une des émotions les plus dangereuses dans l’humanité, nous forçant à faire semblant, à maintenir une image. « Le geste de peindre » est une des manières d’être vraiment soit, de s’accepter soi même, de se découvrir, de sortir du jugement et donc de la honte. C’est pour cela que je soutiens L’Atelier de Charenton.

Avis aux parents
Sandrine Sananès donne une conférence le 5 octobre 2010 sur le dessin d’enfant. Le débat portera sur : « Aujourd’hui, l’enfant ou l’adolescent peut t-il peindre et créer à l’abri de la pression et de l’obligation de résultat ? Le Geste de peindre, une démarche pour libérer l’expression et le plaisir ! »
> RV le 5 octobre 2010 de 14h à 16h au café de l’École des Parents, 162 bd Voltaire, Paris 11e. Inscription (gratuit) au Tél. : 01 44 93 44 84.

À lire également, l’atelier vu par une enfant de 11 ans et voir le site des enfants.

Pour en savoir plus sur Le Geste de Peindre, voir le site : www.gestedepeindre.wordpress.com
• L’Atelier de Charenton, 33, rue Gabrielle, Charenton (94). Métro : Charenton-Écoles.Tarifs : de 149 à 249 € par trimestre. Inscription : Tél. : 06 12 61 39 08. Voir le site : www.latelierdecharenton.com
• En Charente-Maritime : L’Atelier de la Cabanne, voir le site : www.atelieranne.fr
Et aussi :
• À Neuilly-sur-Seine : Au Bonheur de Peindre, www.aubonheurdepeindre.com
• À Sèvres : La Table-Palette, www.tablepalette.fr
• À Argenteuil : Atelier des Courlis, www.atelier-courlis.com
• À Nantes : L’Atelier de Peinture Expression, www.atelierpeinture-nantes.com
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

3 commentaires

  1. avatar Dans jemesensbien.fr | L'Atelier de Charenton
    Jeudi 7 octobre 2010 à 19:49

    […] Vous pouvez lire l’article, en téléchargeant le lien. […]

  2. avatar Sananes
    Jeudi 7 octobre 2010 à 21:00

    J’ai expérimente la demarche en tant qu adulte avant de le proposer a Charenton. Je me suis rendue compte de ma capacité a peindre alors que je n’avais jamais touche un pinceau et mes enfants m’ont rejoint, nous nous sentions tellement bien avec les autres…

    Si vous venez de la part de jemesensbien dites- le, nous vous ferons une surprise.

  3. avatar Je me sens bien – 2011
    Dimanche 19 juin 2011 à 17:43

    Le dire en peinture… L’Atelier de Charenton attend les enfants comme à chaque vacances scolaires pour des stages de peinture expression libre, une belle idée pour nos gamins en attendant de partir ensemble en vacances !

Laissez un commentaire