20 % Stress

Recrudescence du stress. Alerte !

Le stress professionnel est aujourd’hui un problème de société particulièrement aigu. En effet, 20% des actifs français déclarent que leur activité professionnelle génère un stress très important, les plus touchés étant les actifs âgés de 25-34 ans (29%), eux ayant un niveau d’études égal ou supérieur à bac+4 (29%), les cadres (26%) et surtout les femmes (23% contre 18% des hommes) Les facteurs explicatifs étant principalement organisationnels : une charge de travail trop importante pour 36% et des délais serrés pour 30% ainsi que la situation économique et l’avenir de l’entreprise pour 28% d’entre eux.
À ces facteurs de stress purement professionnels viennent s’ajouter les facteurs de stress d’ordre personnel tels que les difficultés familiales, le décès d’un proche, les problèmes financiers, la gestion des enfants… Non chiffrés mais bien présente et pesante.

« En entreprise, l’accès à la performance intellectuelle nécessite le même type de prise en charge du stress que pour les sportifs de haut niveau » observe Mélanie Perrin, Directrice de Sens&Vie.

En France la Sécurité sociale débourse entre 830 et 1656 millions d’euros, soit entre 10 et 20% des dépenses de la branche Accident du Travail /Maladie professionnelle. Le stress représente d’après la CNAM 20% des arrêts de travail de 2 mois et 22,8% d’une durée de 4 mois. C’est la population des cadres qui est particulièrement touchée, 63% déclarant souffrir du stress, nombre qui aurait doublé en 10 ans ! Pour les entreprises, l’impact du stress n’est pas négligeable. Il diminuerait la productivité d’au moins 20%, entre l’absentéisme et le turn-over qu’il génère, les accidents du travail, sans compter l’image négative qu’elle peut véhiculer auprès de ses clients.
Or il faut se rendre à l’évidence, qu’en entreprise, l’accès à la performance intellectuelle nécessite le même type de prise en charge du stress que pour les sportifs de haut niveau, afin que les processus hormonaux et nerveux n’altèrent pas la prise de recul, la concentration et la vigilance, observe Mélanie Perrin, Directrice du centre de diagnostics et de soins pluridisciplinaires de gestion du stress et d’optimisation de la performance, Sens&Vie à Paris.

Lire également Le cabinet médical du stress

Source : L’Observatoire LH2 pour l’Express – octobre 2009.
Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire