Le champagne « vert »

avatar

le 20 décembre 2009

Je passe au vert


© CRTCA Champagne - P. Winfield

Festives les bulles n’en sont pas moins respectueuses…

Les viticulteurs de Champagne-Ardenne ne se contentent pas de buller, alors que leur notoriété dépasse les frontières et que leur produit bénéficie d’une appellation d’origine contrôle, ils poussent le bouchon plus loin encore en s’engageant dans le développement durable dans un souci de préserver leur environnement si précieux (qui fait d’ailleurs l’objet d’une demande de classement au patrimoine Mondial de l’Unesco en 2009).
Une démarche écologique
Maîtrise des nuisances et des risques liés à l’utilisation d’intrants, préservation et mise en valeur des terroirs, de la biodiversité et des paysages, gestion responsable de l’eau, des effluents, des sous-produits et des déchets, défi énergétique et climatique, autant de mesures écologiques que prennent des viticulteurs champenois comme le Domaine Laurent-Perrier, le Champagne Drappier, le Champagne Guy de Forez pour un champagne respectueux de l’environnement et de qualité.
Voire totalement bio
Par ailleurs, depuis une dizaine d’années 18 producteurs se sont convertis à l’élaboration de champagne bio, n’utilisant plus de produits de synthèse. Il sort ainsi des caves champenoises plus d’un million de bouteilles de champagne bio. Certains font visiter leurs caves, tel Champagne Yves Ruffin, Champagne André et Jacques Beaufort.
Des puristes comme Champagne Fleury ont franchi le cap en dédiant totalement leur exploitation à l’agriculture bio-dynamique, selon les principes établis par Rudolf Steiner en 1924 qui « considère qu’il est nécessaire de redonner au sol sa vitalité féconde indispensable à la santé des plantes grâce à des procédés thérapeutiques ». Ainsi, différentes préparations naturelles sont administrées aux sols afin d’assurer leur fertilisation, tout en respectant le rythme des éléments Terre, Lune et Soleil.
Plus d’information sur le champagne et le développement durable.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire