Gare aux ondes !

avatar

le 12 octobre 2009

Je passe au vert


© D.R.

Alors c’est dangereux ou pas ?

Le sujet « téléphonie mobile, ondes radio et santé » revient régulièrement dans l’actualité. J’ai peur pour mes ados constamment pendus au téléphone, alors qu’en est-il au juste ? L’association Française des Opérateurs Mobiles, répond, en se référant pour les questions sanitaires au ministère de la Santé et à l’Organisation Mondiale de la Santé.

Pas de panique
Concernant le téléphone mobile, «aucune preuve scientifique ne permet de démontrer aujourd’hui que l’utilisation des téléphones mobiles présente un risque notable pour la santé des adultes comme des enfants.» selon le ministère de la Santé (janvier 2008).
Concernant les antennes relais qui émettent des ondes radio, comme les émetteurs de radio et de télévision fonctionnant 24h/24 depuis 50 ans, aucun danger pour la santé des riverains n’a été constaté, indiquent l’OMS et le ministère de la Santé qui s’appuient sur l’analyse d’études scientifiques et sur l’absence de danger depuis plus de 50 ans des émetteurs de radio et de télévision (ministère de la Santé, juin 2008).

Quels appareils émettent des ondes ?
Il y a chez moi quantité d’appareils émettant des ondes radio : dans le salon c’est le téléphone DECT (1,8 volt par mètre à 40 cm pendant les appels) et en permanence c’est mon téléviseur qui capte 24h/24 les chaînes hertziennes, ainsi que ma radio qui capte 24h/24 les stations FM, sans parler de mon téléphone mobile qui ne me quitte pas. Dans mon coin bureau, c’est l’ordinateur (4 V/m à 50 cm devant l’écran) et la box Wifi (0,3 V/m à 40 cm). Dans ma cuisine, c’est le four à micro-ondes (3 V/m à 40 cm) et la plaque à induction (6 V/m à 40 cm). Et un peu partout dans la maison, c’est la lampe basse consommation (17,5 V/m à 30 cm)… (Source : Agence Nationale des Fréquences). Heureusement, l’exposition cumulée aux ondes radio est toujours inférieure aux seuils recommandés par l’OMS.

Mon téléphone mobile émet-il en permanence ?
Non, un téléphone mobile que l’on ne déplace pas, n’émet pas d’ondes radio en permanence, juste une fois toutes les 3 heures, il signale alors sa présence au réseau de l’opérateur grâce à l’antenne-relais la plus proche. Le DAS ou niveau maximal d’ondes radio auquel je peux être exposé est inférieur à 2 Watts/kg, seuil de non dangerosité indiquée par l’OMS et les autorités sanitaires, que ce soit pour les adultes comme les enfants. Cependant les recherches se poursuivent et le ministère de la Santé invite les parents à la prudence, conseillant une utilisation modérée du téléphone mobile par les enfants et le plus tard possible.

Comment réduire mon exposition aux ondes radio quand je suis en ligne ?
Les autorités sanitaires conseillent d’utiliser un kit oreillette Bluetooth pendant les communications, qui divise par 100 en moyenne l’exposition aux ondes radio par rapport au DAS du téléphone mobile.
À défaut, le kit oreillette filaire divise au moins par 10 l’exposition aux ondes radio par rapport au DAS du téléphone mobile.
De plus, mieux vaut téléphoner dans les zones où la réception radio est de bonne qualité (indiquée par le nombre de barrettes sur l’écran du téléphone).
Enfin, lors de l’achat d’un nouveau téléphone mobile, j’en choisi un annonçant le plus faible DAS.

Plus d’informations auprès de l’association Afom, par Tél. : 01 56 88 60 00.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire