Cosmétiques bio aux fleurs des Alpes

avatar

le 10 juin 2009

Je passe au vert


© D.R.

L’étoile des neiges se bat pour la sauvegarde de la montagne. En toute beauté !

Je me souviens avoir interviewé Raphaëlle Monod-Sjöström, la championne du Monde de Ski Freestyle et Vice-médaillée olympique, aujourd’hui recyclée des planches dans les cosmétiques bio aux plantes de ses chères montagnes. Aujourd’hui, sa façon à elle de faire un geste pour la sauvegarde des Alpes, c’est prendre soin de sa peau, de nos peaux comme de celle de la terre.
Attitude sport
Et elle sait de quoi elle parle, Raphaëlle qui dès son plus jeune âge s’est exposée aux éléments naturels : neige, froid, vent et soleil. Nourrie par la richesse et les bienfaits de la montagne, passionnée par « les plantes de là-haut », elle souhaite par sa marque de cosmétique « Snö Bioflowers »  transmettre le secret souvent oublié des soins naturels qui rééquilibrent et stimulent nos fonctions. Ce sont les produits d’une sportive pour ses copines citadines exigeantes quant à leur beauté comme à l’avenir écologique de leur planète.
Les fleurs de l’extrême pour une beauté extrême
C’est dans cet environnement sauvage loin de la pollution citadine que les plantes des montagnes croissent et puisent la richesse de leurs actifs cosmétiques naturels. En effet, l’humus amené par les coulées de neige constitue un engrais naturel surpuissant qui confère aux plantes une efficacité inégalée à leurs principes actifs. C’est le cas de la mauve aux vertus anti-irritante, calmante, hydratante, émoliente et anti-oxydante, actif transversal que l’on retrouve dans toutes les formulation de la gamme Snö Bioflowers, ajouté à ses consœurs non moins vertueuses la camomille, l’édelweiss, la prêle, le méliot et la gentiane, toutes des fleurs cultivées en altitude entre 800 et 1500 mètres, exposées à des conditions climatiques extrêmes.
Le choix du bien-être
Une douzaine de produits bio pour le soin du visage, du corps et des cheveux, certifiés par Ecocert et labellisés Cosmébio, accessibles à toutes les copines en GMS en France et en Belgique, à des prix qu’il faudrait être folle pour s’en passer… Du style : 5,50 € le déodorant fraîcheur à la sauge et l’hamamélis en 50 ml, 10,50 € la crème de jour au calendula et à la mauve en 50 ml, 6 € le shampooing Douceur à la verveine et à la mauve en 200 ml… Et comme elle est généreuse et respectueuse envers Dame Terre, Raphaëlle reverse 1% du chiffre d’affaires de Snö Bioflowers à la Fondation « 1% pour la planète » créée à l’initiative de la société Patagonia.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire