Le roller en famille

avatar

le 29 août 2009

Je m’active


© Rollerblade

On s’y est mis cet été, continuons de rider, c’est bon pour la santé !

C’est l’un des sports les plus ludiques qui se pratique à tout âge, de 7 à 77 ans, chacun à son rythme, à fond les roulettes comme zen le nez au vent. Tant qu’il ne pleut pas, on peut rouler en toute sécurité, pourvu que l’automne soit beau ! Au moins, on sera en forme pour attaquer le patin à glace.
La forme en roller
Tout en glissant, on entretient le système cardio-vasculaire, tonifie les abdominaux, affine les cuisses, jambes et fessiers, ainsi que les bras, la poitrine et le dos. Gratifiant, il permet de brûler 450 calories contre 350 au jogging, en alternant une minute rapide et une minute calme pendant une demi-heure, tout en ménageant la colonne et les articulations. Parfait pour tous ceux qui ne peuvent plus courir mais ont encore l’énergie.
Bien démarrer
Pour rider, il suffit d’un peu d’équilibre et de beaucoup d’audace. Certes, on démarre plus facilement, quant on a l’habitude de faire du ski de fond ou du patin à glace. En effet, pour avancer, il faut s’incliner en avant et passer d’un pied sur l’autre en utilisant les bras comme balancier. Il vaut mieux s’initier sur un terrain plat et lisse et s’entraîner à freiner en effectuant un demi-cercle ou un chasse-neige. C’est plus sûr que l’usage du frein qui entraîne souvent la chute des débutants.
Sécurité oblige
Question circulation, le rider est assimilé au piéton. En ville, je dois rouler sur les trottoirs sans provoquer d’accidents, en groupe, j’emprunte les pistes cyclables ou je roule sur le bord droit de la chaussée. Éviter de rouler quand la chaussée est glissante (pluie).
Avant de partir, je m’échauffer en faisant 5 mn de mouvements des bras et des jambes.
Je limite les premières sorties à 20-30 minutes, puis d’une semaine à l’autre, j’augmente de 10 à 20 % la durée, selon mon énergie.
Dès que la fatigue se fait sentir, je fais une halte. J’en profite pour boire de l’eau (pas glacée) au besoin légèrement sucrée et manger une barre énergétique pour mieux repartir.
Quel modèle ?
Pour rouler détente fitness, prendre des rollers à 4 roues, à coque la plus évidée et chausson le plus aéré possible, muni d’un frein à l’arrière.
Idéal pour les enfants, les rollers à taille réglable permettant de les ajuster selon 4 pointures.
Les pré-ados et adolescents préfèrent les modèles street pour faire de la rampe.

Autant de modèles que l’on trouve chez Rollerblade, l’un des pionniers de la pratique roller, d’ailleurs devenu un nom générique.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire