Recette anti-vergetures

Un baume préventif à faire soi-même. Économique et bio…

J’adore faire ma tambouille, surtout quand il s’agit de produits de beauté. Pas compliqué et peu coûteux à réaliser, en 30 minutes, le baume prévention vergetures à la pêche bio. Il s’applique quotidiennement sur les zones à risques (ventre, cuisses, poitrine, fesses) en massage circulaires jusqu’à pénétration complète du baume.
Sa formule sans huiles essentielles permet son utilisation par les femmes enceintes. Sur le ventre, effectuer des massages très lents et légers, mais ne pas l’utiliser sur le ventre en cas de contractions.
Ustensiles : 1 mini fouet ou batteur mousseur, une éprouvette graduée de 10 ml ou une balance de précision, et pour le flaconnage un pot de 125 ml en verre transparent (en vente sur Aroma-Zone).
Ingrédients (100 ml) : 13g/14ml d’huile végétale de Germe de blé, 13,8g/15ml d’huile végétale d’Incha Inchi, 7,4g/8ml d’huile végétale de Rose musquée bio, et autant d’huile végétale d’Avocat bio, 39,7g/45ml de Beurre de karité bio, 5,1g/5ml de Substitut de Lanoline, 6,4g/5ml de Glycérine végétale, 2g/6 gouttes d’Extrait aromatique de Pêche bio et 0,2g/4 gouttes de Vitamine E.
Préparation : Si j’ai une balance, je fais fondre au bain-marie à feu doux la quantité exacte pesée de beurre de karité et je retire du feu. Sans balance, je fais fondre idem une bonne quantité de beurre de karité  (à vue de nez) que je retire du feu, puis je prélève le volume nécessaire de beurre avec une éprouvette et le transférez dans un récipient.
Je prélève les volumes ou quantités nécessaires (g/ml) d’huiles végétales de la même façon et les transfére dans le beurre fondu, puis mélange le tout soigneusement à l’aide du mini-fouet.
Là, je laisse tiédir 5 minutes, puis je mets la préparation au congélateur quelques minutes et la retire lorsqu’elle commence à blanchir sur les bords du récipient.
J’ajoute enfin le reste des ingrédients un à un, mélangeant au mini-fouet entre chaque incorporation afin de former une pâte homogène.
Reste à couler la mixture dans son pot (si elle s’est déjà épaissie je la réchauffe légèrement pour qu’elle puisse rentrer dedans), et la laisse refroidir à température ambiante (si au contraire elle a du mal à se solidifier, je la place dans son pot au congélateur quelques minutes).
Conserver le pot à l’abri de la chaleur et de la lumière.
De la même façon, je fabrique mon baume à lèvres « maison » avec l’un des coffrets d’initiation à la cosmétologie naturelle d’Aroma-Zone, disponibles sur le site.
Lire également Mes cosmétiques « maison » et 10 bonnes raisons de les faire

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

2 commentaires

  1. avatar tv repair charlotte
    Samedi 1 octobre 2011 à 0:49

    Thanks!

  2. avatar fred
    Vendredi 14 décembre 2012 à 18:57

    Bonjour,
    Est il possible de mélanger ces huiles végétales aux doses indiquées plus un peu de vitamine E et d’appliquer le tout. C’est à dire sans le beurre donc ce n’est pas un baume. L’efficacité sera-t-elle la même?
    Merci
    Fred

Laissez un commentaire