Le bien-être fait école

avatar

le 11 mai 2009

Je prends soin de moi


© Arnika

Joli métier celui de distributeur de bien-être ! Tellement humain…

Le secteur bien-être croît de 7 % par an depuis 10 ans, et pour cause nous sommes de plus en plus de stressés, fatigués, déprimés par le rythme quotidien infernal, le bien-être a ses écoles. Or, la filière beauté bien-être requiert quelque 5 000 à 6 000 professionnels de niveau supérieur, la moitié correspondant à la création de nouveaux postes, l’autre moitié au remplacement d’esthéticiennes de niveau CAP par des personnels ayant aussi des compétences en gestion, administration, marketing et management. Autrement dit, les élèves qui en sortent sont assurés de trouver un emploi. Rassurant pour nous parents. Source : Étude Credoc réalisée pour la CNEP (confédération nationale de l’esthétique parfumerie) avec l’OPCALIA
Technicien de bien-être
Passionné de bien-être, à l’écoute des autres et les mains habiles, le TBE joue un rôle majeur dans la prévention du stress et amène son client à une véritable construction de son propre bien-être. L’école privée Arnika, située à Toulouse, dispense un enseignement de 420 heures reconnu par la profession, qui allie les concepts de la Médecine Chinoise, l’Ayurvédique, les éléments de naturopathie axés sur les méfaits du stress ou de la fatigue ainsi que les bienfaits des techniques de détente corporelle comme le Tui Na, la réflexologie plantaire, les techniques de SPA. Détente aux huiles chaudes ou essentielles, digitopressure, réflexologie de confort, shiatsu de détente, protocoles californien, ayurvédique, indien, chinois, techniques aux pierres chaudes… Ces techniques principales sont utilisées dans ce secteur par les esthéticiennes, coiffeurs, podologues, professionnels de la remise en forme ou du Spa.  Plus d’infos sur l’école Arnika.

Apprendre l’ostéopathie
L’ostéopathie devient une discipline incontournable du monde médical et paramédical. Cette méthode thérapeutique  apporte une réponse adaptée et complémentaire à la médecine en traitant des troubles locomoteurs, digestifs, ORL, céphaliques et traumatiques… Elle traite tous les grands systèmes du corps et les troubles fonctionnels en recherchant leurs origines. Le Collège ostéopathique Sutherland (35 ans d’existence) présent à Paris, Nantes et Bordeaux (avec la possibilité de changer de ville en cours d’apprentissage, propose aux bacheliers, une formation sur 5 années, agréée par le ministère de la Santé, ainsi qu’en formation continue pour les professionnels de la santé.
Plus d’infos sur ce collège : www.cos-osteopathie.fret auprès de l’UFOF, Union Fédérale des Osthéopathes de France : www.osteofrance.com

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire