L’eau de Javel, virucide

avatar

le 21 septembre 2009

Je prends soin de moi


© Joyce Benoist

Produit d’hygiène préventive, l’arme absolue contre les virus H5N1, H1N1…

L’Eau de Javel, déjà championne de la désinfection, ajoute une nouvelle victoire à son palmarès. L’Institut Pasteur de Lille a démontré que l’Eau de Javel du commerce est active dès la concentration de 0.1% de chlore actif (en flacon diluée environ 25 fois) après un temps de contact de 15 minutes selon la Norme NF EN 14476, dans des conditions dites de saleté, vis-à-vis du virus de la grippe aviaire H5N1.
Son mécanisme. Les virus et bactéries sont composés d’acides aminés constituants des protéines, et d’acide nucléique. Or la principale caractéristique de l’Eau de Javel réside dans sa capacité à détruire les acides aminés et donc les protéines. Quelques secondes lui suffisent à provoquer la destruction des bactéries ou virus. Essentiel quand on sait qu’ils se propagent très facilement, via les sols, murs, et autres surfaces ou objets tels les poignées de portes, interrupteurs ou encore le linge. Dans le contexte actuel de risque de pandémie l’Eau de Javel, s’impose à la maison comme en collectivités afin de limiter la propagation des virus et bactéries.
Son action sur le virus H5N1. Le virus H5N1 considéré comme l’un des virus grippaux les plus hautement pathogènes pour l’homme représente un risque élevé de pandémie. En effet, les épidémiologistes craignent qu’une mutation ou une recombinaison virale du H5N1 ne rende possible la contamination interhumaine. Un humain contaminé par le virus H5N1 a 50 % de chance de survie. Le processus de destruction par l’Eau de Javel s’applique au virus grippal H1N1.
Le produit d’hygiène préventive du futur. L’Eau de Javel a déjà prouvé son efficacité sur les bactéries, moisissures et virus. La NASA l’a même choisi pour désinfecter la cabine d’Apollo XI afin d’éviter une contamination éventuelle par des germes lunaires inconnus. Demain nous devrons faire face à des virus aujourd’hui inconnus, l’Eau de Javel reste la solution d’avenir.
Plus d’informations auprès de l’Institut Pasteur de Lille et la Chambre Syndicale Nationale de l’Eau de Javel.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire