Attitude anti-virus

avatar

le 21 septembre 2009

Je prends soin de moi


© Laboratoires Isocell

Stratégie « Défenses immunitaires » pour passer outre les virus de l’hiver !

L’été est loin, y a déjà plus de lumière à 18h, la mine pâlotte est de retour, le moral limite dans les chaussettes, le stress repointe son nez côté banc d’école comme salle de réunion, et ça recommence à moucher. Y a urgence à donner un coup de pouce à chacun, à renforcer le système immunitaire.
Ça fonctionne comment le Système immunitaire ?
C’est le système de défense de l’organisme contre les maladies. Invisible à nos yeux, il assure la garde de notre corps en chassant les virus et les mauvaises bactéries et en luttant contre les parasites. Tout comme l’ensemble de notre organisme, il évolue au fil du temps, et chez l’enfant il se rôde au fur et à mesure en faisant face à ses agresseurs (virus, microbes, germes…) À l’âge adulte, le système immunitaire est opérationnel, mais en vieillissant, le corps fatigue et les défenses immunitaires s’affaiblissent. Pour s’en sortir cet hiver, à tout âge, sans trop de rhume, angine, bronchite et grippe, je veille à ce que chacun ait une bonne hygiène de vie (alimentation équilibrée, sommeil réparateur, activité physique), primordial pour avoir des défenses efficaces.
Système D comme Défenses
Quand je sens mes petites troupes particulièrement exposées aux microbes (en milieu scolaire), fatiguées et stressées, je leur donne en plus des compléments alimentaires. Efficace, le sirop « Alvityl Défenses » composé de trois ingrédients naturels reconnus pour leur efficacité : l’échinacée, plante réputée pour renforcer le système immunitaire et stimuler les défenses naturelles ; la propolis, fabriquée par les abeilles pour protéger leur progéniture contre les attaques extérieures ; et la vitamine C, contenue principalement dans les fruits et les légumes, qui participe aux défenses de l’organisme. Une étude contre placebo réalisée auprès de 328 enfants âgés de 1 à 5 ans (publiée dans Archives of Pediatrics & Adolescent Medecine.) a révélé une diminution de 50% du nombre et de 45% de la durée des épisodes infectieux de la sphère ORL, une diminution du nombre de jours sous antibiotiques de 50% et d’antipyrétiques de 53%, c’est-à-dire moins de jours de maladie et moins de visites chez le médecin (12,50 € en 240 ml, Laboratoires Urgo).
Essentielle la flore intestinale
Partant du principe que plus de 80% des cellules responsables de nos défenses immunitaires sont localisées dans notre intestin, celui-ci s’impose comme l’organe bouclier du corps humain, véritable rempart contre les infections et virus en tout genre. Le retour à l’équilibre de notre flore intestinale repose essentiellement sur un apport de probiotiques en quantité suffisante, nous permettant ainsi de passer au travers de nombreuses infections hivernales et saisonnières. Il est donc primordial de s’assurer de son bon fonctionnement et de l’aider à nous protéger des virus et des bactéries qui nous agressent quotidiennement, encore plus virulente cet hiver, nous a-t-on annoncé.
Stratégie alimentaire, élémentaire !
Avant tout, je dois veiller sur notre hygiène alimentaire. C’est à dire manger sans excès et de manière équilibrée : protéines et graisses en quantité raisonnable chaque jour (viandes, poissons, œufs, légumineuses, céréales, huiles d’olive, de noix et de colza), beaucoup de légumes verts et fruits (fibres) tout en privilégiant les aliments naturels, « bruts », les moins transformés possibles. Il faut également consommer régulièrement des aliments lacto-fermentés (lait fermenté, olives de qualité, choucroute crue…)
Se supplémenter en probiotiques
Si la flore est réellement perturbée, seule la supplémentation en probiotiques sous forme de compléments nutritionnels sera efficace car elle apporte au quotidien une quantité importante de souches variées, adaptables aux besoins et aux symptômes du «malade». On utilise ces probiotiques sous forme de poudre, gélules ou comprimés.
Deux nouveautés intéressantes :
Pour toute la famille, enfants de plus de 3 ans, adultes et séniors, le pack « ImmunoStim » a l’avantage de contenir à la fois trois probiotiques et une prébiotique qui renforcent la microflore, stimulent l’activité des macrophages qui éliminent les agresseurs extérieurs qui ont réussi à pénétrer dans les muqueuses et favorisent la production d’anticorps (1 sachet dans un yaourt 10 jours par mois pendant 3 mois, 29 € la boîte de 30 sachets, VivaSanté).
Idéal pour les plus de 30 ans, la formule « GliSODine Défenses » à l’efficacité antioxydante reconnue par de nombreuses études cliniques, en plus de son action sur les défenses immunitaires, est un anti-âge pour l’ensemble de l’organisme, élaborée à partir d’extrait de melon très riche en SOD (enzyme antioxydante) et d’une protéine de blé associés à des probiotiques, Lactobacillus Rhamnosus et Bifidobacterium lactis. 2 gélules par jour apportent à l’organisme 4 milliards de ces probiotiques. À ne pas prendre en cas d’intolérance au gluten (29 € les 60 gélules, Laboratoires Isocell).
Tous ces compléments alimentaires sont en vente en pharmacie.
À lire : « Nous avons tous besoin des probiotiques et des prébiotiques » par Danièle Festy, pharmacienne (Leduc.s Éditions). En librairie.
Et fraîchement publié : « La vérité sur la grippe A H1N1  » par le professeur Bruno Lina et le docteur Jérôme Salomon, deux spécialistes au cœur du Plan Pandémie, qui répondent avec précision et sans rien dissimuler aux très nombreuses questions que nous nous posons tous au sujet du nouveau virus (Éditions Delville Santé).

Lire également c’est quoi le virus H1N1 ? ainsi que l’eau de Javel virucide efficace et aussi Essentiel le Ravintsara pour lutter naturellement contre les virus, La grippe A expliquée aux enfants (et aux parents aussi), 3 gestes anti-pandémie.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire