Ma recette de foie gras

avatar

le 7 décembre 2009

Je me nourris bien


© D.R.

Accessible, futée, gourmande…

Le foie gras, c’est pas que c’est compliqué à préparer mais c’est long, limite pénible et onéreux. En effet, il faut commander le foie chez le boucher, l’éveiner, le cuire à feu doux au bain-marie, le surveiller, le laisser reposer et quelques jours après le servir enfin. N’empêche que « fait maison » ça n’a rien à voir. Je me lance…
Je fais ma terrine de foie gras moi-même !
J’ai trouvé en rayon un foie gras de canard cru déjà éveiné et assaisonné, calibré pour dix convives soit dix belles tranches (entre 500 g) déjà disposé dans une terrine avec une petite plaque de pressage (pour éviter les insertions de graisse). À moi d’y ajouter un alcool, une liqueur ou des fruits (de 16,50 € à 19,90 €, Monfort).
Je sers des escalopes de foie gras
Difficiles à trancher, à calibrer, et toute cette perte de matière… Pour avoir de belles escalopes de foie gras il faut déjà un beau lobe et quand il est prémarqué il n’y a plus qu’à découper les tranches ad hoc à respecter le temps de cuisson indiqué pour régaler les convives. J’y ajoute ma touche personnelle, en faisant réduire de la mangue fraîche au préalable dans ma poêle et en ajoutant des baies roses concassées. Maintenant pour celles qui sèchent il y a 3 idées de recettes au dos du paquet, hyper pédagogique ! (de 15,50 € à 18 € les 450 g, Monfort). Déjà en rayon en hypermarchés.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire