Légère, la cuisine au wok

avatar

le 7 juin 2009

Je me nourris bien


© Tefal

Tellement plus léger, rapide, sain, facile et savoureux. De saison !

Ustensile de cuisine préféré des Chinois, depuis plus de 3 000 ans, est un compromis entre la poêle et la casserole, à fond étroit et rond. Sa forme hémisphérique permet une cuisson très régulière de tous les ingrédients, utilisant de façon optimale la chaleur dégagée.  Les aliments cuits sont glissés sur les bords du wok, moins chauds où ils conservent leur température sans continuer à cuire, tandis que les aliments crus sont déposés au centre.
Sain. D’un emploi archi simple, il permet d’étuver et de mijoter les ingrédients, de les faire sauter, de les frire nécessitant peu d’huile ou de les cuire à la vapeur. Dans ce dernier cas, j’opte pour un wok avec couvercle et grille ou un panier en bambou.
Pratique. Tout d’abord en terre, le wok est désormais en fer ou en acier, matériaux absorbant rapidement et uniformément la chaleur. Pour plus de praticité, je le préfère avec un revêtement antiadhésif, et spatule en bois de rigueur.
Convivial. Plébiscité par les amateurs de cuisine légère et savoureuse, le wok est proposé en deux versions. En cuisine, il mitonne sur le gaz comme sur les plaques. À table, le wok se fait électrique ou repose sur un petit réchaud. Le modèle électrique est nettement plus sécurisant en présence d’enfants et arrive plus rapidement à la température souhaitée.
Cuisine au wok à l’asiat’
Je prépare les ingrédients à l’avance, car le wok chaud ça va très vite. L’idéal est d’émincer, tailler en dés ou couper les ingrédients de la taille d’une bouchée (en rondelles ou bâtonnets), afin que sauces et épices parfument parfaitement les aliments. J’utilise de préférence l’huile d’arachide ou le soja (très Okinawa), supportant des températures élevées. Et je peux varier les plaisirs avec de l’huile de tournesol, de maïs ou de sésame. Surtout pas de beurre, margarine ou huile d’olive qui dégagent des substances toxiques à haute température.
Mon truc à moi. je me sers du wok pour faire sauter mes pommes frites, comme ça y en a pas partout !

Stylisme : poêle wok Fantasy (51,79 €, Tefal). En grandes surfaces.

Lire également Sain, le resto de wok pour prendre des idées.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire