À la nurserie de la volière

Destination l’Auvergne, berceau des oiseaux protégés.

Ça cuicuite un max à la nurserie des oiseaux du PAL, où viennent de naître sous les yeux du public ces 3 fauconneaux caracas commun (le petit rapace jaune à tête noire), 3 cigogneaux (à plumes grises), 5 chouettes effraie, 1 hibou grand duc européen et 2 vautours à tête rouge.
Ces moinillons résident dans la nurserie, bâtiment d’élevage ultramoderne à la température stabilisée et au taux d’humidité contrôlé indépendamment dans chacune des pièces dédiées à la reproduction des oiseaux : 40% dans la salle d’incubation, alors que notre air ambiant est de 60 à 70%.
L’élevage à la main
Toutes ces espèces protégées sont traitées individuellement, nourries manuellement par Nicolas Gely, habituées dès la naissance à la présence de l’homme, de façon à participer ensuite à des présentations pédagogiques. Elles sont réparties en 10 volières pour les espèces nocturnes, européennes et africaines. Ce qu’il y a de bien c’est qu’on observe tout derrière de larges baies vitrées de 4 mètres de long, assistant et écoutant les propos sonorisés des soigneurs et l’on se retrouve parfois témoin de moments rares, attendrissants. Par ailleurs, de grands panneaux pédagogiques sont exposés et les plus belles scènes d’élevage projetées en vidéo.
Insémination artificielle
C’est depuis l’Auvergne encore que sont reproduites des espèces pour le monde entier. Ainsi, la Fondation Le Pal Nature qui agit pour les oiseaux menacés a engagé un programme sur l’ara Ararauna, une espèce commune de perroquet. Un protocole de désensibilisation est mené, précédant un second protocole d’insémination artificielle. Une fois les techniques maîtrisées, la Fondation les exportera en Amérique du Sud pour les appliquer à l’Ara Buffon, menacé d’extinction du fait d’un trop faible taux de reproduction en captivité. Relire également Le zoo vu de l’intérieur
Le Pal : Saint-Pourçain sur Besbre, Dompierre sur Besbre (03). Tél. : 04 70 42 68 10. Entrée : 20 €, gratuit enfant -1m, 17 € + 10 ans.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire