Les secrets d’un jardin biologique

avatar

le 9 juin 2008

Je passe au vert


© D.R.

Jardiner bio est à la portée de tous, à condition de renouer avec les gestes de bon sens.

Passer au vert, ce n’est pas si compliqué, nos ancêtres procédaient ainsi. En plus, c’est écologique et économique. 4 règles à suivre…
Je respecte la terre
J’oublie les engrais chimiques de synthèse, pesticides et désherbants qui bouleversent l’équilibre des micro-organismes (bactéries, algues, champignons, vers de terre) nécessaires à la fertilité de la terre. Pour l’aérer et l’ameublir, je me sers d’une fourche à quatre dents espacées qui en décompactant la terre laisse circuler librement l’eau, l’air et les racines. Pour fortifier mes plantations, j’utilise des engrais sans azote, fabriqués à partir de composants naturels (algues marines, matières animales, végétales et minérales).
Je recycle
Plutôt que de brûler ou de jeter à la décharge les tailles de haies, coupes de gazon et fanes de légumes, je les transforme en compost, qui sert de substrat à la plantation, de paillage et de fumure du terrain. C’est également valable pour enrichir mes plantes de balcon, avec un mini bac à compost.
J’accueille les insectes
Pour être fertile et foisonnant, le jardin a besoin des insectes, évitant le recours aux pesticides chimiques. Certains comme la coccinelle, le syrphe et le chrysope se régalent des pucerons et cochenilles nichés sur les rosiers et plans de tomates, et les abeilles pollinisent les arbres fruitiers.
Je récupère l’eau
Quelque 1 500 litres d’eau sont nécessaires chaque année pour arroser un jardin et son potager de moins de 100 m2. Collecter l’eau de pluie s’impose désormais au moyen d’un récupérateur raccordé aux descentes de gouttières, que je relie à une pompe d’arrosage. Ainsi, avec un toit de 100 m2, je peux récupérer quelque 50 000 litres par an. Par fortes chaleurs, je paille le sol du potager et des massifs de fleurs pour limiter l’évaporation de l’eau. À l’ancienne, le tonneau en chêne récupérateur d’eau (225 litres), 99 €, Nature & Découvertes.
Atelier jardinage écolo
Pour apprendre à jardiner en parfaite osmose avec la nature, les magasins Nature & Découvertes organisent des ateliers de jardinage dans toute la France. Plusieurs thématiques : cultiver son potager écolo, les herbes sauvages au jardin potager, les plantes à papillons…
Pour y participer, il faut être adhérant au Club Instants Nature. Tél. : 0 811 464 454, www.natureetdecouvertes.com

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire