De quel bois, je me chauffe ?

avatar

le 29 septembre 2008

Je passe au vert


© Alpatec

Y a du bois, du gaz et de la betterave, aussi. Atmosphère d’hiver !

Vive les frimas de l’hiver, synonyme de bien-être et de cocooning dans mon sweet home. Et alors qu’il gèle au-dehors, rien de plus détendant que de regarder se trémousser la flamme de la cheminée. C’est comme de regarder des poissons dans un aquarium.
Authenticité, convivialité, sérénité… Je pose une cheminée et j’oublie tout. Non seulement c’est beau, mais ça chauffe l’atmosphère et crée l’ambiance d’une soirée en solo avec mon bouquin et ma tisane, avec mon amoureux (plus top encore) comme entre amis (mega top mais pas plus d’une fois en semaine, sinon j’suis crevée).
Basique le bois, énergie naturelle et propre, renouvelable et assez économique. Si je n’ai pas de cheminée mais un conduit, je peux toujours faire poser un poêle à bois, à plaquettes ou granulés qui s’achètent en sacs. Il y a cependant quelques contraintes : nettoyage de l’âtre et ramonage annuel pour être assuré, stockage des bûches.
Gain de place, le gaz de ville ou propane, évite d’avoir à stocker du bois ou d’installer un conduit de cheminée, et confortable il garantit un foyer « propre » sans manutention. Pratique les poêles indépendants ou les foyers à encastrer dans le mur avec des brûleurs en forme de bûchettes ou de galets.
Tendance, le brûleur à l’alcool bio, combustible écologique et renouvelable, s’installe dans tout type de constructions neuve ou ancienne, sans nécessiter de conduit. L’intérêt est la notion de sécurité, le bio éthanol étant diffusé par un brûleur, ainsi que la notion de sur-mesure. Avec le bio-éthanol, ma créativité n’est pas limitée, au point que je place ma « cheminée » où ça me plaît au même titre qu’un meuble.
Qu’est-ce que le bio-éthanol ?
Il s’agit d’un alcool de betteraves sucrières, de maïs ou de céréales dénaturé pour le rendre inodore et impropre à la consommation. Il est biodégradable, donc n’attaque pas la couche d’ozone, il n’y a ni gaz ni dégagement de fumée. C’est la vapeur d’alcool qui en brûlant dégage une flamme magnifique. La puissance de chauffage est de 3,5 KW, une cheminée à bois ayant une puissance de 8 KW mais avec 57 % de déperdition dans le conduit, l’air chaud étant aspiré par l’air froid. C’est une chaleur à vivre facile qui apporte une touche de raffinement à mon intérieur.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire