Taille de guêpe

avatar

le 12 mai 2008

Je m’active


© D.R.

En mai, je fais ce qu’il me plaît, enfin presque. J’ai encore du boulot pour me tailler des abdominaux en béton.

En mars, je vous avais parlé de l’électrostimulation, alternative au sport. Le travail est le même pour les muscles sollicités par l’appareil, toutefois le cœur et le système respiratoire n’en bénéficient pas. Il faut donc encore se bouger pour garder le souffle.
Bénéfices
Bienfaitrice, l’électrostimulation tonifie, affine le galbe de la musculature générale, raffermit abdominaux et fessiers, réveille les muscles oubliés, soulage muscles et articulations, favorise la circulation sanguine et l’élimination des déchets, relaxe et masse les zones endolories, et élimine les cellules adipeuses (la peau d’orange). Ça serait dommage de m’en priver ! Pourtant ce n’est pas évidant de se coller les patchs pile poil sur les muscles quand on n’est pas un professionnel du sport.
Eureka ! Pas folle la guêpe, j’ai trouvé le « truc » qu’il me faut. Elle sort ce mois-ci, la ceinture d’électrostimulation jolie comme un cœur avec ses rayures bayadères, qui bosse à me faire belle pendant que je travaille à mon ordinateur ou bouquine dans mon fauteuil.
• Le système : Pas compliquée, la ceinture comprend à l’intérieur trois larges électrodes qui se patchent automatiquement à mon ventre en l’enfilant, patchs que je renouvelle toutes les 30 à 40 utilisations.
• Le contrat : Plutôt que de faire 200 abdominaux, dont je suis à ce jour totalement incapable, je porte ma ceinture 20 minutes par jour à raison de cinq fois par semaine pendant un mois. Avis aux copains, c’est excellent pour les poignées d’amour.

Attention, après l’accouchement, j’attends deux mois avant de m’y mettre.

(189 €, Ceinture System Bahia Édition Limitée, Slendertone). En pharmacie, chez Decathlon, Go Sport…

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire