Je reprends le jogging

avatar

le 21 avril 2008

Je m’active


© Nike

Y a pas mieux pour dégraisser et chasser les tensions. Les copines, à vos marques, prêtes… Courons ensemble !

Je n’ai pas trouvé mieux pour me sentir bien. D’accord, il faut avoir le courage de sortir par maux et par vents, mais au final, c’est hyper gratifiant !
Les trucs pour m’y mettre
La difficulté est de trouver ma propre cadence, le repère étant de pouvoir parler en courant avec ma copine. Pour cela, j’inspire par le nez et j’expire à fond par la bouche. Je commence en alternant 2, 3, 4 à 5 minutes de trot avec 1 minute de marche, puis j’allonge progressivement mon temps de course. Attitude oblige, je prends à l’horizon un point de repère de façon à garder la tête droite et d’éviter de pencher le corps en avant. J’étire le dos vers le ciel, à l’inspiration, et je rentre le ventre, le bassin incliné vers le sol pendant l’expiration, les bras repliés mais pas crispés, les épaules souples et relâchées dans l’axe du corps. Quant à mes pieds, je m’applique à les dérouler du talon vers la pointe en passant par la plante. Pour m’encourager, je consulte souvent ma montre, ça me donne envie d’arrondir mon temps aux minutes supérieures.
Eureka. Depuis que je cours avec mon Nike+iPod comme Nathalie Simon, je me sens pousser des ailes. Je télécharge la musique conçue exprès pour mon entraînement sur iTunes et nikeplus.com, j’enfile mes chaussures à gros coussin d’Air et talon ajusté à ma morphologie féminine, et dès que je démarre, je reçois un feedback instantané sur ma performance, sur la distance que je parcoure, le chrono et ma vitesse, ainsi que le nombre de calories brûlées. Au fil des jours, plus je cours et plus j’allonge la distance parcourue. Je vais pouvoir m’inscrire à la course féminine La Toulousaine qui se tient le 6 juillet (je vous en reparlerais plus tard).
130 € la paire de Vomero+, Nike.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire