Exercice : Décolleté plongeant

avatar

le 24 mars 2008

Je m’active


© Joyce Benoist/D. R.

Je travaille mon décolleté rien qu’en souriant.

Je profite des temps morts pour me muscler la poitrine. Ce n’est pas que j’en ai des tonnes, mais vu que je porte des décolletés tout au long de l’année (ça fait plus sexy), faut que ce soit jolie.

Mouvement. Facile, je souris au maximum à la limite de la crispation, en étirant bien mes mandibules, je tiens dix secondes avant de relâcher. C’est fou comme les seins remontent aussitôt.
Ça fortifie le grand peaucier du cou, soutien-gorge naturel constitué de l’épiderme qui va du cou à la base des seins. En plus, ça me détend le visage, moi qui passe des heures sur mon ordinateur, et il paraît que c’est garanti anti-rides. Allez, je fais ça quinze fois de suite…

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire