Génération patch

avatar

le 1 décembre 2008

Je prends soin de moi


© D.R.

Un patch transdermique pour booster mon regard.

Fatigue, marque du temps, stress, tout est inscrit dans mes yeux, enfin dessous. J’en ai plein les poches, mais pas forcément de quoi me payer une chirurgie esthétique. J’ai essayé le PowerPatch, un patch transdermique intégrant une pile et un système micro-électrique (relié à 2 électrodes : la cathode connectée à un tissu et l’anode connectée à la peau), pas effrayant du tout. Il permet ainsi la pénétration des principes actifs au-delà de la barrière cutanée.
C’est quoi ?

C’est le principe de la « ionophorèse », technique qui utilise un courant continu produit par l’électro-répulsion des particules chargées électriquement, qui augmente la perméabilité de la couche cornée et de ce fait l’absorption cutanée, favorisant ainsi la pénétration des substances à travers la peau.
Deux formules de patchs sont proposées : « anti-âge » ou « coup d’éclat », j’essaye ce dernier. Le patch est mini, il intègre la batterie 3 volts, je ne sens rien, si ce n’est l’infime odeur du sérum aux actifs hydratants, complexe de Polypeptides, Vitamine C et Acide Hyaluronique, qui par son humidité (8 à 10 gouttes) active la pile. Je me pose 20 minutes sur le lit, car assise ça ne tient pas bien. Sieste oblige ! C’est sûr après je me sens bien et mon regard en dit long et ma peau a gagné en luminosité ! (105 € le coffret de 5 sachets de 2 patchs et son sérum, Powerpatch). En pharmacies et parapharmacies, parfumeries.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire