L’électrothérapie antalgique

avatar

le 27 octobre 2008

Je prends soin de moi


© D.R.

Un traitement antidouleur sans médicament ? Je suis au courant !

Je suis sujet aux migraines ophtalmiques, aux migraines menstruelles ou transformées, aux céphalées récidivantes ou dues à l’abus de médicaments, au mal de crâne du lendemain de fête, à des sinusites, ou encore à l’anxiété et au stress. Marre de prendre des médicaments aux effets secondaires.
Connue depuis plus de 40 ans en médecine et intensément utilisée dans les centres de traitement de la douleur, la technique TENS ou électrothérapie (le courant électrique agit comme stimulant physiologique), réputée pour sa sécurité et l’absence d’effet secondaire, est maintenant accessible à domicile via le petit appareil Cefaly.
Kesako ?
Ça ressemble a un gadget tout droit venu du futur. Il s’agit d’un dispositif médical belgo-suisse certifié Iso Médical anti migraine, anti-maux de tête et anti-stress. Je le pose sur mon front, électrode placée sur ma peau nettoyée, j’appuie sur le bouton et le traitement se déroule automatiquement en 20 minutes (je sens de légers chatouillements sur le crâne). Trois programmes au choix : traitement de crise, prévention ou anti-stress.
Cefaly agit sur les fibres nerveuses qui sont à la source du mal de tête, le nerf trijumeau. Tout se passe dans la zone appelée ophtalmique, la partie de la tête qui va des yeux au sommet du crâne, là où apparaissent 80 % de tous les maux de tête. La douleur est combattue en bloquant l’influx douloureux à l’entrée de la colonne vertébrale (295 €, Cefaly distribué par Kineopro). En pharmacie. Tél. : 04 50 22 34 31.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire