Riches, les légumes secs

avatar

le 10 mars 2008

Je me nourris bien


© Philippe Dufo/Aprifel

Diététiques, ils me donnent un moral d’acier.
Faute de soleil, le cerveau ralentit sa production de sérotonine, l’hormone de l’éveil. Pour réafficher le moral au beau fixe, je fais le plein de légumes secs : lentilles, pois chiches, lingots, Soissons, flageolets, pois chiches, fèves haricots secs de toutes sortes… Ils sont riches en trytophane, un acide aminé qui se transforme en sérotonine, et m’apportent un peu de glucides, des fibres et des minéraux, bons pour ma santé. Diététiques, ils n’affichent que 100 à 120 calories pour 100 g, à moi ensuite de ne pas les servir avec des viandes grasses. L’idéal est de les apprécier en entrée, tiède ou froide avec plein d’herbes fraîches.
L’astuce. J’achète des bocaux de légumes secs, pour éviter le trempage fastidieux. Sinon, rapide à cuisiner, les lentilles vertes du Puy.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire