Quid de mon frigo ?

Je m’en sers tous les jours, sans vraiment savoir comment. Quatre conseils à suivre.

L’agence Française de Sécurité Sanitaire des Aliments, qui fête ses dix années d’existence, me rappelle comment gérer au mieux mon réfrigérateur pour rester en bonne santé. Rien de coûteux, seulement des réflexes d’hygiène domestique à adopter.
• La température idéale de conservation des aliments se situe entre 0° et +4° C. Elle permet ainsi de ralentir considérablement la croissance de micro-organismes comme la Listeria monocytogenes, et de stopper la croissance de la majorité des germes pathogènes comme la Salmonella enterica.
J’installe donc un thermomètre dans la porte, s’il n’a pas été livré avec le frigo.
• Gare à la condensation, liée à la mauvaise fermeture de la porte du réfrigérateur qui provoque des ruissellements susceptibles de contaminer un aliment non emballé.
Je prends le temps de protéger les aliments d’un film plastique ou dans des boîtes en verre de préférence, c’est plus sain.
• Essentiel, le nettoyage avec une éponge et de l’eau de Javel, afin de ne pas répandre de bactéries sur les surfaces à nettoyer.
Je désinfecte l’éponge à l’eau chaude et avec de l’eau javellisée avant de nettoyer les surfaces de mon frigo.
• Le rangement des aliments dans le frigo, très important. Il faut enlever les emballages pour éviter la contamination des aliments et du frigo par les micro-organismes véhiculés par les cartons et plastiques, et ainsi favoriser la circulation de l’air froid. En rentrant des courses, je commence par « éplucher » tous les yaourts, compotes et autres produits emballés, et je n’ouvre le frigo qu’au dernier moment.

Eureka. Technologie oblige, certains frigos « intelligents » intègrent un générateur comme le Plasmacluster de Sharp, qui produit des ions positifs et négatifs à partir de molécules d’eau et d’oxygène dans l’air à chaque ouverture de celui-ci. Lorsque les ions rencontrent des microbes, des moisissures ou des virus dans l’atmosphère de l’habitacle, ils les capturent et les rendent inactifs. D’autres modèles de la marque japonaise sont équipés d’un filtre Honeycomb, antibactérien et désodorisant empêchant les odeurs fortes d’altérer le goût des autres aliments. Ça ne m’évite pas pour autant d’appliquer les règles d’hygiène pré-citées.

En savoir plus :
• www.afssa.fr
• frigo Sharp : 0 820 85 63 33

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire