Printanière, l’asperge

avatar

le 14 avril 2008

Je me nourris bien


© Ludovic Le Guyader/Aprifel

Une pointe d’originalité dans l’assiette.

La saison des asperges est courte, j’en profite jusqu’en juin car diététique avec 98 % d’eau et seulement 25 calories pour 100g, cette plante potagère vivace est reminéralisante et tonique. Elle est riche en carotène antioxydant et préparateur au bronzage. Elle m’apporte des vitamines du groupe B, 1 et 2, excellentes pour mes cellules et mon système nerveux. Délicieuses, les pointes sont gorgées de vitamines C me donnant du tonus. C’est une excellente source minéraux : potassium, cuivre, fer, phosphore et zinc reminéralisants. Laxative, elle me fait aller aux toilettes, parfait pour éliminer.

Conseils.
Je les consomme aussitôt achetées car elles se ramollissent rapidement. Je compte 400 g par personne et j’épluche les blanches au couteau économe, je lave juste les viotettes et les vertes.
Côté cuisson, tout un art ! Je les ficelle en bouquet, les pieds dans l’eau bouillante, les pointes cuisant à la vapeur, top !
Je les égoutte dans un torchon –propre- pour éviter que ça patauge dans mon beau plat de service. J’ai trouvé une barbotine aux Puces, idéale.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire