Ma recette de surimi

avatar

le 28 juillet 2008

Je me nourris bien


© D.R.

Prêt-à-dévorer, ce bâtonnet de poisson met du piquant dans les apéritifs.

D’origine japonaise, le surimi est un petit bâtonnet de merlan bleu, colin d’Alaska et brème de mer à la chair riche en protéines, vitamines B12et oligo-éléments et notamment en zinc. Il contient très peu d’acides gras saturés (moins de 0,5 g/100 g) et peu de sucres (moins de 5g/100 g). Il contient également du blanc d’œuf, de l’amidon de blé ou de pomme de terre, de l’huile végétale, un peu de sel. Quant à sa couleur orange, elle provient tout naturellement de l’épice douce, le paprika.
Il se mange à tout moment et à toutes les sauces, et pas que froid. Cinq de nos chefs se sont penchés sur ce petit bâtonnet. Voici la recette un brin aphrodisiaque que Flora Mikula a concocté pour le site lovesurimi afin d’éveiller mon plaisir gustatif.
Nems de surimi au raifort
Ingrédients (4 pers.) : Pour les nems : 1 paquet de galettes de riz (en épicerie asiatique) ou feuilles de brick, 200 g de bâtonnets de surimi, 30 g de crème de raifort, 1 bouquet de coriandre, 1 jaune d’œuf, une friteuse. Pour l’émulsion mangue : 1/2 mangue très mûre, 2 jaunes d’œuf, 1/2 citron vert, 25 cl d’huile de pépin de raisin ou d’arachide.
Recette : Je mélange le raifort et la coriandre concassée, puis y trempe les bâtonnets de surimi.
Je badigeonne chaque galette de riz de jaune d’œuf à l’aide d’un pinceau, y dépose le surimi, et la roule en nem en refermant les extrémités, et les conserve au frigo.
Je passe la mangue dénoyautée au mixeur, ajoute les jaunes d’œuf et les monte avec l’huile comme une mayonnaise. J’ajoute du sel et du poivre.
Au moment de servir, je fais frire les nems et sers l’émulsion mangue en ramequins. C’est tellement bon que j’en prépare une bonne quantité et en congèle la moitié pour la fois d’après.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire