Ma recette de glace

Envie de nouveaux parfums. Je fais mes glaces moi-même.

Les glaces, tout le monde les aime, toute l’année. Elles se font fruitées au printemps, acidulées l’été, crémeuses à l’automne et gourmandes l’hiver notamment au moment des fêtes. Originales et oh combien alléchantes, les 80 recettes de glaces, sorbets, parfaits et granités (avec ou sans sorbetière) de Catherine Lacouberie, passionnée de cuisine, délicieusement photographiées par Nathanaël Turpin-Griset, qui signent un joli livre « Tentation glaces ». Crème glacée à la lavande et Mise en bouche glacée à la betterave (ça m’inspire bien), timbales au Carambar et Profite-drôles vanille-Tagada (pour vous les enfants), glace au pain d’épices ou frisson aux calissons (pour toi mon Chéri), Choc chocolat au piment d’Espelette (pour vous les copains)… autant d’invitations à la gourmandise !
Régressif, le parfait chocolat-réglisse
Ingrédients :
400 g de chocolat noir à 70 % de cacao, 10 rouleaux de réglisse, 25 cl de lait entier, 6 jaune d’œufs, 25 cl de crème liquide et 200 g de sucre en poudre.
Recette :
• Je mets le chocolat en morceaux dans un saladier.
• Je porte le lait à ébullition avec la moitié du sucre et 4 rouleaux de réglisse coupés en morceaux, je réserve les 6 autres en petits dés.
• Dans un saladier, je bats les jaunes d’œufs avec le reste du sucre et je verse le lait bouillant dessus en remuant, et remets le tout dans la casserole que je fais cuire à feu doux en touillant jusqu’à épaississement.
• Je verse cette crème sur les morceaux de chocolat et mélange pour les faire fondre, puis j’incorpore les dés de réglisse et laisse refroidir à l’air.
• Je fouette la crème liquide en chantilly et la mélange à la crème refroidie, puis je verse dans des ramequins et les place au congélateur pendant 6 h. Je les sors 15 minutes avant de les servir.
« Tentation Glaces », Éditions Albin Michel (20,90 €).

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire