À la table du réveillon

avatar

le 15 décembre 2008

Je me nourris bien


© Joyce Benoist

Je m’autorise de tout un peu. Vive les fêtes !

Oui, j’ai droit au caviar, foie gras, champagne et tutti quanti à condition de consommer ces mets de fête en quantité raisonnable. Ils sont excellents pour ma santé comme mon moral.
Le caviar
Les perles noires sont les meilleures amies de la femme ! Pas grasses, riches en vitamine D, elles sont anti-déprime, mais gare à mon taux de cholestérol, car il en apporte 500 mg pour 100 g !
Les huîtres
Aliment de fête idéal, elles sont peu caloriques et l’eau qu’elles renferment est un véritable sérum marin, source de bien être.
Le saumon fumé
Pas si gras que cela, il est calorique, mais bien moins que la viande, et les graisses qu’il contient protègent efficacement le système cardio-vasculaire. Je me sers volontiers. En savoir plus dans l’édition de la semaine prochaine.
Le foie gras
Au chapitre des calories, il se pose là (sur mes bourrelets), quoiqu’il soit bon pour ma santé. Aussi, je savoure ma tranche de 100 g (déjà quelque 600 kcal et je n’en suis qu’à l’entrée), je ne me ressers pas !
La dinde aux marrons
Elle est la bienvenue dans mon assiette, surtout si j’ai déjà bien arrosé la soirée. En effet, elle contient de la N-acétylcystéine qui recharge les cellules en glutathion, le principal rempart contre la gueule de bois. Je lui fais donc honneur, même si mon cholestérol est un peu limite car les phytostérols contenus dans les marrons s’en chargeront.
La bûche
Je ne reluque pas la bûche à la crème pur beurre, trop grasse et hyper-lourde à digérer après pareil festin ! Haro sur la bûche glacée à base de biscuit et de fruits, et je fais un break (le temps de débarrasser), ainsi je la digérerais mieux.
Le champagne
Parfaite en début de soirée, la coupe de champagne délie ma langue et me met dans un état euphorique. Ses flavonoïdes et acides phénols me stimulent et ses endorphines éteignent mes inhibitions. En fin de repas, elle me redonne du tonus, car elle contient de l’eau, des sucres complexes, vitamines et minéraux. Cela dit deux ou trois coupes ça passe, plus… flûte alors !

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire