GPS personnel

avatar

le 8 décembre 2008

J'en ai trop envie


© D.R.

Utile aussi aux 2 roues et aux piétons. Direction toute !

Le GPS n’est plus hors de prix ni nébuleux côté technique. Bien au contraire, simple d’utilisation, toujours prêt à se rendre utile, il fait gagner un temps fou aux urbains, pour « marquer » l’emplacement de la voiture garée, un resto où revenir, une boutique aperçue du bus, comme au randonneurs pour s’y retrouver en forêt et en montagne…  J’ai testé ces trois mode de navigation (même pas perdue !) :
Le Petit Poucet. Véritable « boussole numérique », le GPS Backtrack water résistant à accrocher autour du cou ou à glisser dans la poche (73 g), mémorise mon point de départ et d’arrivée d’une simple pression du bouton (j’ai 999 km de marge), ainsi en sortant d’une soirée bien arrosée, je n’ai plus qu’à suivre la flèche sur l’écran digital pour rentrer. Sa précision est de 3 à 5 mètres en zone rurale et de 10 à 20 mètres en zone urbaine (et oui les immeubles ça fait ombrage !). Et je peux ainsi mémoriser 3 points et les changer à volonté. Fonctionne avec 2 piles AAA, autonomie de 20h et s’éteint automatiquement au bout de 10 minutes (69 €, Bushnell). Chez les opticiens, armuriers, Intersport et Au Vieux Campeur.
Le guide vocal. Sans écran pour me permettre de regarder droit devant moi, le navigateur urbain Kapten me guide à la voix dans 50 villes de France, soit  tenu en main soit en poche muni du  kit mains libres (50 g), que je peux connecter à mon mobile via Bluetooth sans changer d’oreillette. Il bénéficie en plus de la radio FM et du lecteur MP3 enregistrant plus de 1000 tires, et à l’occasion il me sert de clé USB de 4 Go. Petite précision et pas des moindres, ceci est une invention française du créatif Aram Hékimian, arrivé à Paris à l’âge de 17 ans sans parler un mot de Français, il a depuis trouvé son chemin (179 €, Kapsys). En vente à la Fnac,
 rueducommerce.com et pixmania.com.
Toujours en ligne. Et puis il y a la navigation NaviVision de Navteq qui s’intègre aux téléphones mobiles permettant d’avoir toujours à disposition les services liés à la limitation de vitesse, les informations sur le trafic en temps réel, le guidage sur les voies et carrefour, fonctionnalités demandées par les usagers européens (Navteq). Et que l’on retrouve en mode GPS auto et piéton sur les mobiles, tel le dernier Nokia 6210 Navigator à grand écran et haute résolution, avec appareil photo de 3,2 megapixels (449 € hors subvention, Nokia).

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire