Un atelier pour mon enfant

avatar

le 29 septembre 2008

Je chéris mes enfants


© L’Atelier de Charenton

Utiles les activités parascolaires ? Réflexions.

Il est primordial de privilégier les activités manuelles dès le plus jeune âge. Les enfants ont besoin de toucher, écraser, aplatir de la matière, étaler de la couleur. Modeler c’est donner vie, découvrir le monde et construire sa mémoire sensorielle. En plus entre 3 et 6 ans, il est souvent pataud et peu délicat. Cela lui apprend la précision et canalise son énergie. Par ailleurs, s’il est timide ou peu sûr de lui, sa réussite lui donnera fierté et confiance en lui. Surtout, l’objectif plaisir est atteint.
Le bon choix
Mon enfant est suffisamment autonome et regorge d’énergie, je l’inscrire le mercredi à un atelier d’éveil et d’apprentisage à une discipline, au choix : artistique, culturelle, manuelle, nature, linguisitique. L’atelier se pratique en plus ou à la place d’une activité sportive. À décider selon son âge, son caractère et ses aspirations.
En ce qui concerne le tout-petit inscrit en Maternelle, je ne force pas trop, les journées d’école (avec cantine) sont longues, il a besoin de repos et de cocooning à la maison. Arrivé en grande section, il est fin prêt.
L’idéal est bien entendu de l’inscrire à un cours proche de la maison, qu’il n’ait pas à subir de fatigue due au transport.
Je ne cherche pas à l’inscrire à plusieurs ateliers afin d’occuper tout son mercredi, il a aussi besoin de rêver, de jouer dans sa chambre, de se reposer, de ne pas devoir toujours se concentrer et obéir à un instituteur.
L’atelier peut se pratiquer à domicile avec la babysitter et pourquoi pas en invitant un petit copain.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire