Le cocon de bébé

Pour faciliter la mise en route sur la terre ferme de mon bébé, je lui offre un cocon dans lequel il reprend sa position fœtale.

Jusqu’à présent on ne connaissait aucun dispositif « alternatif » permettant au nouveau-né de retrouver le bien-être ressenti in utero, où confiné dans un espace, il sent ses limites, rassurantes. Se retrouver allongé à plat sur un matelas jusque-là ordinaire le met en position d’extension façon batracien, l’obligeant à tourner la tête vers son côté préférentiel, pouvant occasionner une « tête plate », des problèmes de hanches, d’immaturité cardiaque, de problèmes digestifs de régurgitations et de reflux, des soucis de constipation… qui ont des répercussions sur son sommeil, et sur le mien !
L’innovation extra-zen
Mis au point par la kinésithérapeute pédiatrique, Daniele Salducci, et validé par le Docteur Christian Palix, Chef du département Néonatalogie à l’Hôpital Nord de Marseille, le Cocoonababy est dores-et-déjà utilisé pour les prématurés et classé in.dis.pen.sa.ble ! En effet, ce matelas en mousse d’une densité élastique et douce simulant l’utérus et sculpté à sa morphologie contient bébé en position semi-fœtale, légèrement enroulé sur lui-même, bras et jambes surélevés, qui retrouve une mobilité voisine de celle qu’il avait dans mon utérus.
Le cocon qu’il lui faut
Ce cocon s’utilise dès la maternité et à la maison jusqu’à ses 4 mois. Il s’habille d’un drap housse en tissu Fleur de Coton blanc (autre coloris en réassort). Pratique, le réducteur amovible tout d’abord placé sous ses fesses pour bien le caler, fini par s’enlever, croissance oblige. Léger (870 gr), je l’emporte en week-end. Finis les pleurs, c’est la sérénité pour toute la famille.
139 €, Cocoonababy, Red Castle. Tél. : 04 42 60 76 90, www.redcastle.fr

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email
mots-clefs :

Laissez un commentaire