50 % Phobie du lundi

avatar

le 8 septembre 2008

le chiffre


Les Français ont la phobie du lundi.

Plus de 50 % des salariés français souffrent fréquemment de troubles du sommeil dans la nuit du dimanche au lundi, révèle une enquête menée par Monster au niveau mondial. 52 % en souffrent chaque semaine ! 28 % assez fréquemment et 30 % en période de gros projets. 24 % par appréhension de la semaine de travail à venir. 18 % des Français (soit 1 sur 5) déclarent ne jamais subir de stress cette nuit-là, les VEINARDS ! Et ce n’est rien comparé à la moyenne mondiale qui est de 61 %, et de 70 % pour les États-Unis et l’Angleterre !
Ces chiffres soulignent l’urgence de transposer en droit français l’accord européen sur le stress au travail réalisé il y a plus de 3 ans. Les partenaires sociaux français se sont réunis une première fois début avril autour du rapport remis au ministère du Travail sur les « acteurs de risques psychosociaux au travail ». En effet, « Un manque constant de sommeil entrave non seulement les aptitudes de réflexion et d’action du salarié, mais peut également l’entraîner dans un engrenage infernal, source de stress au travail, favorisant l’apparition de nouveaux troubles du sommeil plus préoccupants telle que l’anxiété, la dépression… D’autant que ce stress représente un coût pour l’entreprise : le turnover, l’absentéisme ou les pertes de qualité découlant du stress représentent 3 % à 4 % du PIB des pays industrialisés, selon le Bureau international du travail » déclare Bruno Brémond, Vice-président directeur général de Monster France et Europe du Sud.

Lire également Une rentrée sans stress

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email

Laissez un commentaire