L’arthrose du chat

avatar

le 20 octobre 2008

J’aime les animaux


© D.R.

La solution pour améliorer sa mobilité et son humeur.

La médecine vétérinaire fait elle aussi des progrès. Et c’est tant mieux pour notre petit compagnon. En effet, en France sur une population de 10 millions de chats, un tiers à plus de 10 ans (grâce à une alimentation adaptée), mais 90 % des chats âgés montrent des lésions d’arthrose à la radio, outrage du temps. Ils ne peuvent donc plus sauter et prendre de la hauteur pour s’isoler, observer et se reposer. De même, ils se toilettent moins et vont jusqu’à souiller les alentours de la litière faute de pouvoir y entrer. Ils deviennent alors malheureux, moins joueurs et moins câlins, voire agressif.
Si les chrondo-protecteurs (protecteurs des articulations) sont d’usage courant en médecine humaine et en médecine canine, il n’en existait pas jusqu’à ce jour pour le chat, supportant mal les anti-inflammatoires. Le laboratoire vétérinaire Schlering-Plough lance Cosequin Chat (sous forme de gélules), efficace dès le 2ème semaine d’utilisation avec une reprise de l’activité globale de l’animal, de son aptitude à sauter, à jouer, à se toiletter, et une mobilité améliorée de 40 % au bout d’un mois. Plus d’infos.

Ces icônes sont des liens vers des sites de partage de signet sociaux où les lecteurs peuvent partager et découvrir de nouveaux liens.
  • Twitter
  • Facebook
  • email

Laissez un commentaire